PDV Iris.

Il est ... Je sais pas, aux alentours de onze heures et je viens de terminer le quart de mes révisions, à demi réveillée, les cheveux en pétards et un vieux T-Shirt me servant de pyjama enfilé.

Je baille à m'en décrocher la mâchoire puis mon attention est attirée par un petit vibrement.

Non, Iris. T'es en retard dans tes révisions, c'est pas le moment  -- Okay, j'avoue que j'ai fini par attraper mon portable pour voir ce qui se passait; un sms. De Max.

 

sms 

Une fois que j'ai posé l'appareil, je vais m'assoir sur mon lit parmi mes cahiers éparpillés et soupire. Soudainement, j'ai perdu toute motivation.

Quelques heures plus tard, ayant déjeuné d'un rapide sandwich, j'ai fini par bâcler mes révisions. J'ai pas les pensées nécessaires pour être sérieuse, on va dire. Je me lève alors d'un bond et me précipite dans la salle de bain. Trois heures pour me débarasser de cet aspect de femme des cavernes, ça va être serré, mais on y croit ... !

Une douche prise, un brossage de dents plus tard et des habits ordinaires enfilés après mature réflexion, et mes converses à la main, je suis à deux doigts de sortir attendre dehors quand ... Je passe devant le miroir.

az

 Alors ... C'est moi, ça ... ?

Dese yeux émeraudes fatigués, des traits fins et une peau pâle qui contraste avec mes lèvres. Je soupire, J'avais fini par oublier l'existence de ce miroir, à force d'ignorer mon reflet ... 

C'est que ... Je sais que je suis pas spécilement belle, et que mon visage n'est pas vraiment spécial. Mais là, j'en viendrai presque à me trouver passable, qu'est ce qu'il se passe ?

Je porte une main hésitante à mes longs cheveux noirs ... et me surprend moi même lorsque je les ramène sur le côté avant d'attraper une brosse sur ma commode. J'entreprend de dompter mes cheveux avant de les ramener en une queue de cheval par habitude  avant de stopper mes mouvements. Et si ... Je changeais ?

Quelques minutes plus tard, me voilà entrain de contempler mon reflet, qui me renvoie un regard dubitatif.

Ca te ressemble pas, Iris ...

Mais ... Et si justement, j'avais envie de changer ?

azerty

[Pendant ce temps là]

PDV Omniscient.

Garant une moto non loin du triple studio, Max, les mains dans les poches examinait du regard les environs. Ca devait être ici, de toutes façons, s'il se trompait, ils n'allaient pas en faire un scandale.

Il gravit les marches de l'appartement du milieu en hésitant un peu et sonna avant d'attendre.

azertyuiopqsd

 PDV Castiel.

Puuutain, y a plus moyen de dormir tranquille ici ! Entre Rosa et sa musique glauque le soir et Iris qui révise comme une hystérique avec ses fenêtres ouvertes, on s'entend même plus réfléchir.

J'inspire et ouvre la porte, prêt à m'acharner sur le livreur de journeaux quand mon regard croise celui de quelqu'un de plutôt, comment dire ... Inattendu ?

— Salut, pousse toi, j'aimerais entrer !

Bah ouais. Carrément. Entre, on est meilleurs amis tant qu'on y est.

— Ah. Toi. Tu fous quoi ici ? Tu comptes entrer faire quoi chez moi ?

— Elle est où Iris ?

Attendez ... J'ai loupé un épisode là ?

azertyuiop

PDV Rosalya.

Je coupe le lecteur mp3 de mon portable et ouvre la porte pour me renseigner sur la source sonore. Mes talons résonnent sur le béton et après un seul coup d'oeil,  je juge que la situation est totalement ... Ennuyeuse. 

Je balade mon regard dans la direction opposée au balcon de Castiel et pense à autre chose après avoir lâché une petite remarque.

— Il serait temps d'investir dans des panneaux, histoire d'éviter ce genre de situation.

 Ah, répond l'autre.

Tiens ? Le nid d'oiseau qui était sur l'arbre non loin de la maison des voisins a disparu. Encore le père qui a sévi. Insensible.

azertyu

 PDV Castiel.

Sa remarque m'a fait sourire. Je finis par m'adosser contre ma porte, en attendant la réponse du brun qui reste sans voix. Il finit par se tourner vers, par déduction, la direction où devrait se trouver l'appartement d'Iris.

— Iris ? lance-t-il plutôt fort.

Bah vas y, gène toi pas.

azert

 PDV Rosalya.

Ah. Je comprends mieux. Intéressant.

Je regarde Iris qui sort de son appartement précipitemment, et suis plutôt surprise. Ca faisait longtemps qu'Iris n'avait pas coiffé ses cheveux autrement qu'en queue de cheval ou en chignon simples. 

Murmure d'approbation. Ca lui va plutôt bien.

Je crois que je vais les laisser, quand je remarque que Castiel n'est toujours pas rentré.

aze

 PDV Iris.

— C'était juste un palier à gauche, je lance en reprenant mon souffle. Argh, Rosalya et Castiel, il a vraiment pas de chance.

 AH OKAY !

Meerde, j'étais à deux doigts de défaire ces tresses ... Je suppose que j'ai plus le choix, maintenant. 

azertyuiopq

 Dévalant les marches, je vais rejoindre Max en bas et jette un regard noir à Castiel. Le brun sourit et pousse Castiel.

— Hey, ça va?

— Je suis pas un élément du décor, abruti, protesta mon frère, en haussant un sourcil.

Ce à quoi Max répond avec un regard noir.

— Mouais t'as pas tort, tu gaches un peu le décor d'ailleurs !

— Ouais, le décor t'emmerde. On se demande qui est sur le balcon de qui hein.

azertyui

 

PDV Max. (by Cos !)

Je vois bien que ça gêne Iris alors, je l'ignore en me dirigeant vers la maison.

— C'est sympa chez toi, à part l'autre là..

— On aimerait lire ici, lanca la fille aux cheveux platines depuis son palier.

— Pas toujours pratique, comme tu peux le remarquer, soupira Iris avant de se masser les tempes et de crier à sa sœur.

— Mais ferme ta fenêtre, Rosa !

— Je croyais qu'on était encore en pays libre ~

La pauvre, elle doit tout contrôler ici, ça doit être l'enfer pour elle.

— Fin' bref, ça doit te faire dur de tout gérer sérieusement, t'es le pillier de cette maison. Tu ferais une super mère plus tard...Mais, faut que tu te détendes un peu hein!

Je lui attrape les mains en souriant.

— Relâche un peu la pression, t'es à fond tendue.

Elle sourit un peu, je suis content de lui apporter ce petit moment qui a permis de la faire sourire.

 


 

PDV Omniscient.

Elle se contenta de sourire, sans l'ombre d'un rougissement sur les joues. Pas son genre.

— T'as des affaires à prendre ou on y va direct?

— J'ai mon portable et de l'argent, ca suffira. T'es venu comment ?

Elle descendit les marches du palier, en marchant côte à côte avec lui.

— Nan mais je t'invite, ca doit être dur financièrement pour vous, moi ma mère est riche...et en moto..

Elle encaissa le coup, se mordillant les lèvres.

— Nan. J'insiste. Je peux encore me débrouiller moi même, lanca la brune avec un petit sourire forcé, un peu plus sèchement qu'elle ne l'aurait voulu.
—De toute façon c'est contraire à mes princip', je ferais jamais payer une fille, sauf ma copine..Je souris, tentant de détendre l'atmosphère.
— Si tu y tiens ... autant ne pas plomber l'ambiance, songea t elle.
Il lui tendut un casque de moto qu'elle enfila aisément.
— T'as peur en moto?
— Nan, pas spécialement, répondit elle.
— En tout cas, si tu te mets à flipper accroches toi bien à moi hein! Si t'as un accident par ma faute je m'en voudrais toute ma vie.
—Pas de problème, je suis pas du genre à flipper si facilement, lui sourit elle. Elle appréciait tout de même ses précautions

Elle allait s'installer lorsque Max, après un petit temps d'hésitation lui sourit.
— Hey, ça te dirait d'essayer, si tu flippes pas?

Un petit instant pour se demander si oui ou non le jeune homme plaisantait puis Iris éclata de rire.
—T'es pas taré aussi, je vais me prendre un mur et ca sera réglé !
—Mais nan, sérieusement! Je serais derrière et je tiendrai les freins, juste histoire que tu essaies, si tu veux, je te montre juste les manoeuvres et on démarre pas, mais je te vois bien faire de la moto.

 

PDV Iris.

— Bon ... 

Nan Iris. Nan.

— Pourquoi pas dans ce cas ?

Oh la conne.

— Cool, assis toi à l'avant du coup, lança -t-il avant de me rejoindre.

— Regardes, ça c'est les freins, tu tournes celle là c'est l'accélarateur, essaie d'avancer un peu, je freines si on voit un obstacle hein, t'en fais pas.

Oh put ... Il m'a surpris là. Son torse est incroyablement ... Chaud. Enfin bref. Reprends toi, Iris. Suivant ses instructions, je tourne l'accélérateur, faisant avancer la moto, un peu, certes, mais avancer sans prendre de mur tout de même.

 — Et je te tiens hein, tu peux aller un peu plus vite..

Il resserre sa putain de pression autour de ma taille.
— Tu vois, je te tiens bien là, tu vas pas tomber.
Il m'éclate lui, s'il continue à serrer, celui qui va tomber c'est son T Shirt hein. Oh mon dieu mais on a pas idée de dégager une chaleur comme ca aussi. Mais à quoi je pense moi ? Laissant mes pensées qui commencent doucement à divaguer, je continue à tourner l'accélérateur jusqu'à obternir une petite vitesse. Le vent me fouette le visage, et j'adore déja cette sensation.

— Haha, c'est génial hein ?!
 J'aquiesce en riant, enivrée par le vent dans mon visage et cette sensation de rapidité, bien que faible.

— On va devoir arrêter par contre, comme t'as pas ton permis c'est illégal hein!
— Pas de problème, parce que là, c'est pas des murs qu'on va prendre mais des camions, je remarque pour moi même. Quelques minutes plus tard, nous nous êtions arrêtés et avions échangés les roles, lui devant et moi derrière.
— Je suis sérieux, accroches toi bien! Parce que moi je vais à grande allure par contre.

 

PDV Max ( by Cos !)

— Je suis sérieux, accroches toi bien! Parce que moi je vais à grande allure par contre.

— Je suis pas si cruche, murmura-t-elle de derrière.

— M'étrangles pas non plus hein! Je souris.

— Tchhhhh.

Franchement, j'ai pas vraiment l'habitude de faire de la moto avec des personnes, je préfère être seul. Mais, avec elle je me sens différent, j'ai vraiment l'impression qu'elle est pas comme les autres.

— Eh, tu sais que t'es la première qui ait monté sur ma becane?!

— Chacun son tour, tu as eu la chance d'être le premier chanteur avec qui j'ai fait un duo, aussi tu sais.

— Ah ouais, tu m'as fait cet honneur ?

— Ouaip ! Sois fier surtout, elle rit.

— Attention, y'a une ligne droite, je vais accelerer plus que la vitesse autorisé, histoire de prendre plus de plaisir, accroches toi bien!

Elle me serre plus posant sa tête sur mon dos. "Prête !"

 _______________________________________________________________

 

by neikka

FLEMME DE PAVETISER EWE

Merci à Costichouchouw pour la collab ;w;

Comment ça pourquoi y a des tofs ? Uh, j'avais eu le temps d'en prendre un peu avant le lâchage ;^;

Bref j'espère que vous avez enjoy et n'oubliez pas de lâchez un commentaire, les pancakes :'3

 

Any ♥.