Bondyour les lecteurs :3

Oui, je me décide enfin à majer x) Ce chapitre a été écrit en collab avec Neikka! :D Pas d'images ce coup co vu que j'ai pas eu accès aux sims mais que j'avais envie de majer 8D

Reprenons là où nous en étions!

 

__________________________________

 

PDV Castiel.

— Alors Castiel, t'as l'intention de toutes te les faire?

Castiel libéra Luz de son étreinte et se tourna pour faire face à Vanessa, adossée contre un mur. Luz  qui avait cessé de renifler, rougit brusquement et baissa la tête. Le jeune homme laissa échapper un soupir d'exaspération.

— Arrête avec ça Vaness, c'est plus pareil,  je suis plus aussi con qu'avant.

Elle lui lança un sourire ironique avant de s'approcher du couple planté devant la grille. En prenant soin d'être discrète, elle lança un regard noir à Luz avant d'attraper Castiel par le bras.

— Amène toi, on va squatter l'arrière cour avant que le cours de sport ne commence.

Sans attendre de réaction, elle l'entraina avec elle malgré ses vociférations. Il eut à peine le temps de lui faire un signe de main et un sourire déssolé qu'ils disparaissaient déja dans les coulois du lycée.

 

 

 

PDV Iris.

La cloche sonna, déversant un flot d'élèves dans les couloirs. La jeune fille attrapa son sac noir et suivit ses camarades en dehors de la classe avant de le jeter contre son casier. Elle enfonça ses écouteurs dans ses oreilles et s'adossa sur la paroi métallique.

Cette fois ci, Castiel allait prendre cher.

Le professeur n'était pourtant pas subtil, il aurait pu remarquer que faire le débile avec lui était stupide, mais non, monsieur fait son rebelle et la voilà obligée de prévenir sa tante.

Sa tante Séléna... Elle avait déja tant fait pour eux, s'ils avaient obtenu leur résidence, c'était en partie grâce à elle.

Iris détestait recevoir l'aide des gens, comme son frère et surtout sa soeur et pourtant à cause de cet idiot, elle allait être obligée de déranger sa tante, de la faire se déplacer pour ... Rien.

Elle avait des envies meurtrières qui commençaient à se développer et tentait de les refréner, vainement.

Soudain, la faisant sursauter, une petite voix l'interpella, la forçant à lever la tête.

— Eh...Iris? Ca va...?

Son regard croisa deux grands yeux bleus qui étaient penchés sur elle.

«Besson.»

Autrement dit, la fille la plus niaise que la Terre n'ait jamais porté. Et qui l'horripilait au plus haut point accessoirement.

Elle se releva d'un bond, détestant se sentir inférieure aux autres et la toisa de son regard froid. Elle savait bien qu'elle était en train de se défouler mais tant pis ! Cette Luz n'avait qu'à être plus observatrice, ce n'était pas si dur de remarquer la mauvaise humeur de la brune.

— J'ai l'air d'aller bien? Hmm? Et à quoi ça te servirait de le savoir?

La jeune femme se colora immédiatement de rouge. Ah quelle manie agaçante, à chaque fois qu'elle la voyait, elle avait envie de la secouer cette fille.

— Je... Je sais pas, c'est juste que tu n'avais pas l'air bien et...

Un rire sans joie retentit dans le couloir, faisant se retourner les lycéens.

—Bravo, quelle clairvoyance, quelle déduction, quel esprit incroyable, je sais pas comment t'as deviné !

Alors qu'elle s'apprêtait à porter le coup de grace, on entendit des bruits de pas à l'autre extrémité du couloir.

 

 

PDV Vanessa.

—La vie est belle, les oiseaux chantent, et l'herbe est confortable, chantonna la jeune femme.

—Herbe synthétique de mon cul, ouais, grogna son ami, ce qui lui valut un coup de coude agacé.

—Arrête de grogner toi. Et lâche le lait fraise, tu vas le finir, espèce de sans coeur !

Un brouhaha commença à s'élever dans les couloirs, attirant l'attention de Vanessa, toujours interéssée par ce qui se passait dans le lycée. On entendit des murmures parmis les rires : "Iris... Clash... Besson.. Tuerie..."

 Echangant le même soupir, la blonde et le roux se levèrent et suivirent le troupeau d''élèves vers la scène.

 

 

PDV Omniscient.

Le couloir commençait à se remplir, les lycéens cherchant par tous les moyens quelque chose pour se divertir. Une exécution d'une jeune fille par l'une des bêtes noires de St Lucas tenait presque lieu de spectacle divertissant.

Castiel et Vanessa se frayèrent chemin parmis la foule à coups de coudes ( et de talons dans les pieds pour ce qu'il en était de la blonde ) avant de déboucher sur Iris qui toisait Luz, adossée aux casiers tandis que cette dernière paraissait intimidée par la foule.

 

 

PDV Iris.

—J'ai une idée, et si tu....

—Arrête Iris, elle t'a rien fait !

Interrompue en plein défoulage, la brune leva le regard sur son frère, ses yeux se teintèrent alors de furiosité.

— Ah te voilà imbécile ! Tu sais ce que t'as fait au moins !? 

Il lâcha un soupir et parut résigné, au fond d'elle même, Iris regrettait déja ce qu'elle allait faire.

 

PDV Vanessa.

Ouiiiiille, ça va mal finir....

Tout autour du groupe, une masse d'élèves s'était rassemblée, certains parlaient déja de paris ce qui agaçait furieusement la jeune fille. Elle commença à essayer de faire partir les indésirables avec des regards froids et réussit à se débarrasser des plus lâches qui connaissaient sa réputation.

Soudain, une porte s'ouvrit et une jeune fille aux cheveux de neige fit irruption dans le couloir, l'air de rien, en croquant une pomme. 

Rosalya.

Vanessa lâcha un petit rire devant la nonchalance de son amie qui l'amusait et lui adressa un grand sourire. Rosalya disparut ensuite dans les couloirs après l'avoir saluée de sa main libre, le visage impassible en contemplant la scène entre son frère et sa soeur.

 

Iris s'avança vers Castiel, le regard toujours froid.

— Vas y défoule toi.

Un bruit, un seul retentit dans tout le couloir, celui d'une gifle que la brune claqua contre la joue du roux qui tourna la tête sous le choc. Un sourire triste se peignit sur les lèvres de son meilleur ami et à cet instant précis, Vanessa ressentit tous les regrets d'Iris.

Elle savait que la jeune femme ne supportait pas cette condition, que tous les coups portés à son frère étaient ensuite mille fois regrettés et qu'elle en souffrait encore plus que son frère.

 

 

PDV Iris.

Le bruit de la gifle résonna dans la tête de la jeune fille, elle contint ses larmes avant de lâcher un dernier juron.

— Et t'as intérêt à arranger ça, imbécile.

Arrachant son sac du sol, Iris prit le chemin de la sortie du couloir sans se retourner.

Cette scène allait sûrement tourner dans sa tête pendant un moment. Mais après tout...

C'était pour le bien de son frère, tentait elle de se convaincre.

 

______________________

 

tumblr_msktrthd8y1r2mfiro6_250Bon bon bon ewe

Ne pas chercher le délire bande de gens. J'ai écrit ce truc avec le ventre vide et il ne faut JAMAIS écrire avec le ventre vide. Citation d'Any. Je suis sérieuse E_E //CAMION//

C'est écrit légèrement à l'arrache, j'avais même pas accès au scénario qu'on avait prévu alors si c'est pas comme tu voulais, je le refais hein Ananachouw iwi

Ye saiiiiiis c'est super couuuuurt mais je vous promets que je maje mercredi, jeudi, vendredi ou le week end prochain vu que apa cours ewe

Merci d'avoir lu et lâchez vous dans les com's  bande de grilles pains ♥