Ses cheveux ébènes tombaient en cascade le long de ses épaules tandis qu'elle serrait ses genoux contre sa poitrine et qu'elle fixait la scène en face d'elle.

Un jeune homme aux yeux verts feuilles souriait à la jeune fille qui se tenait devant lui, une jeune fille aux longs cheveux cerisier tendre, une jeune femme aux grands yeux bleus innocents, au grand sourire naïf. 

 

            Ils allaient si bien ensemble, que pouvait elle y faire? Elle ne les connaissait même pas, et elle les haïssait. Son coeur rongé par la jalousie la faisait souffrir, ses pensées étaient remplies par la colère et la frustration, et elle n'avait même plus les idées claires.

Cette fille...

Et si elle avait été comme elle? Et si elle n'était pas obligée de cacher sa vraie personnalité tous les jours, sous un masque d'illusions?

Et si elle pouvait être heureuse sans se sentir coupable?

Elle posa sa tête sur ses bras croisés et une larme scintillante coula le long de sa joue. Ce n'était pas possible, elle ne pouvait pas. Se voiler la face pour ne pas voir ce futur qui lui était destiné et qu'elle haïssait était inutile.

 

              - Iris... murmura alors une voix.

Etait ce un rêve? L'a vait on vraiment appelée? Lorsqu'elle aperçut des mèches rouges, elle sursauta. Castiel l'avait surprise au mauvais moment. Il fallait qu'elle rattrape le coup.

Essuyant ses larmes d'un mouvement rapide, elle se releva et le regarda.

- Qu'est ce que tu me veux, toi encore? 

Elle dissimulait sa voix tremblante du mieux qu'elle le pouvait.

- Je sais pas, c'est pas ton habitude de te fossiliser sur un banc alors... souffla-t-il avant de s'installer à côté de sa soeur.  Rosalya est pire que d'habitude, huh?

- Si tu savais...

- Savoir quoi...?

Les mots lui avaient échappés de la bouche. Se giflant mentalement, elle reprit.

- Rien que tu aies besoin de savoir. Enfin pour le moment.

L'air curieux, il se tut mais eut l'air songeur.

- Ecoutes, si tu tiens tant à savoir, il est temps que tu ailles lui parler. Par contre, vas y avec tact, j'ai pas envie d'avoir un meurtre sous le bras, ça ferait trop de paperasse.

Il sourit .

- Tu décolles maintenant, espèce de larve inutile?

 

                          Castiel eut l'air faussement indigné et pour l'énerver se colla contre elle, dos contre dos. Il s'étira bien correctement de façon à la faire plier sous son poids et lâcha un gros baillement. A cet instant là, elle ressentit comme une bouffée d'amour pour son frère, il avait l'air d'un enfant qui essayait de l'amuser. Elle se reprit l'instant d'après.

De l'amour maternel... Ce n'était pas son rôle. Elle se sentait mourir peu à peu en voyant Castiel et Rosalya s'appuyer sur elle comme si elle était l'aînée, ou même leur mère.

Ce n'était pas vvrai mais cela durait depuis si longtemps qu'elle était à deux doigts d'être elle même convaincue.

Et pourtant...

Une part d'elle même luttait pour conserver son vrai caractère et ne pas se faire engloutir , mais combien de temps allait elle tenir?

 

________________________

VOILAAAAAAAAAA 8)

Ceci est une MAJ parce j'avais envie eoe

Totalement useless ET BOUSIF SISISI JE DEFIE LA LOI mais une musique m'a inspirée alors je me suis dit why not x) ?

On a bouclé les sentiments du trio, on les connait mieux, alors l'action va pouvoir commencer o/

D'ailleurs ceci se passe après le chapitre suivant, on peut donc considérer celui qui suit de...Flashback?

ADMIREZ MA LOGIQUE !

Enfin bref. Du côté de Luz, pour la bande de gens qui ont pas suivi, vous pouvez suivre l'histoire de son point de vue sur le legacy de Neikka. D'ailleurs je vous conseille, je vous  conseille que dis je,  je vous ORDONNE (EwE) de lire ce chapitre là. Il est juste génial et c'est à partir de là que l'action va se dérouler chez elle aussi ewe

Qu'en avez vous pensé? A vos claviers bande de brioches ewe

49937f8368f180022292e2ec7036bd63