Screenshot-548

Parmi un enchevêtrement de cahiers se trouvait un carnet : Celui de Rosalya.  La jeune fille leva la tête de ses mains pour contempler les pages noircies de ses pensées, de ses rêves et surtout de son désespoir.

Elle fixa ensuite le parquet de sa résidence puis se leva ensuite pour rejoindre son lit où elle s'endormit, serrant son oreiller contre elle, aussi fort qu'elle le pouvait.

Le carnet resta abandonné sur la table. Qui sait, peut être que des curieux voudront y jeter un oeil...?

 __________

Journal de Rosalya, carnet numéro 3.

« Pourquoi?
Pourquoi a-t-il fallu que je naisse avec ce corps…?

Pourquoi est-ce tombé sur moi? Je n’ai rien fait et pourtant j’ai l’impression que tout s’abat sur moi, comme si…
Comme si les Dieux m’avaient maudite.

Je ne comprends pas, je ne comprends pas, je ne comprends pas…. »


« Aujourd’hui encore, j’ai eu l’impression qu’il me narguait, avec son air si supérieur, lui qui a eu tant de chance, lui qui est né dans un corps qui lui plait.

Je le hais.

Mais je ne suis pas censée avoir le droit de le haïr.
Alors je me tais, comme cela personne ne saura jamais rien et tout le monde continuera à vivre sa vie tandis que je resterais seule. Je suis destinée à cela. »

Screenshot-551

« J'ai l'impression qu'Iris se doute de quelque chose mais elle ne dit rien. J'aime me dire que je pourrais au moins compter sur elle, enfin, jusqu'à une certaine limite.

Notre complicité d'antan me manque plus que je ne l'aurais cru, nous êtions si unis. Je me demande s'ils ne se disent pas la même chose, mais rien ne pourra plus jamais être pareil.

Iris, elle, prend beaucoup plus sur elle que nous autres. J'aimerais pouvoir l'aider mais je ne parviens même pas à m'occuper de moi même. Je la vois souffrir tous les jours quand elle s'occupe de nous, quand elle se dispute avec Castiel alors qu'au fond, ce n'est pas son rôle.

Et je ne dis rien.

Je me hais tellement. Je suis lâche, faible et égoïste.»

Screenshot-553

«Quand à Castiel, le dernier d'entre nous.

Je pense que c'est le seul qui profite plutôt de son adolescence même si au fond de lui, je suis sûre que les mêmes plaies que nous sont toujours présentes et qu'elles sont à demi fermées seulement.

Il a été sauvé par Vanessa, semblable à un rayon de soleil qui l'a touché, lui et qui l'a tiré des ténèbres.

J'ai assisté à leurs rencontres, à ces sourires qu'elle lui adressait, à ses yeux qui pétillaient quand elle le voyait. J'ai vu cette main se tendre et percer les nuages noirs au dessus de nous, et qui lui a tendu la main.

J'aurais tellement aimé être à sa place. J'aurais tellement voulu être ramenée à la surface.

Mais c'est impossible, désormais je suis condamnée à errer dans l'obscurité et à souffrir.

Souffrir de les voir l'un toujours collé à l'autre alors que...

Mon coeur bat pour le rayon de lumière. »

___________________________________________

Screenshot-554

BON MAJ DE ROSALYA, CA C'EST FAIT o/ *champs de fleurs*

Qu'est ce que je fous là alors que je devrais avoir cours?:3

MANIFESTATION DEVANT L'ECOLE ALORS ILS ONT ANNULES LES COURS JE M'EN REMETS TOUJOURS PAS *sort*

Que pensez vous de cette trèèèèès courte MAJ? On en apprend encore plus sur les triplés, surtout sur Rosalya.

Avez vous compris la dernière phrase métaphorique? ewe

Je pense que certains ne s'y attendaient pas, et d'autres qui avaient deviné (*regarde Mathilde* ewe)

JE SAIS C'ETAIT BOUSIF. SISI.  Fallait quand même que je la fasse celle là ;-; 

Lâchez vous dans les com's surtout, un autre chapitre devrait être posté dans l'après midi si j'ai le courage!